CONDITIONS D'ADMISSIBILITE

 

Bénéficier d'un suivi Pôle Emploi

Etre âgé de 16 ans révolus

Etre sorti du système scolaire depuis plus de 6 mois

Etre inscrit comme demandeur d'emploi

Etre en possession d'une fiche de prescription (établie par un organisme prescripteur tels que Pôle Emploi, Cap Emploi, la MLI, le Conseil Départemental...) pour l'action de formation souhaitée

 

ACCES AUX FORMATIONS

Liste des formations accessibles:

COMMENT INTEGRER UNE FORMATION

Ne pas avoir effectué de formation prise en charge par la région depuis 1 an.

Etre en possession de la fiche de prescription établie par un PAIO (permanences d’accueil, d’information et d’orientation) (Mission locale, pole emploi, CDIFF, conseil départemental, cap emploi…)

Participer à l’information collective pour la sélection

POSSIBILITE DE REMUNERATION

QUI PEUT M’AIDER À FINANCER MA FORMATION ?

En fonction de votre statut le financeur de la formation peut être différent. :

-Pôle emploi finance les formations des demandeurs d’emploi. La condition est d’être inscrit à Pôle emploi et d’avoir validé son projet de formation avec un conseiller Pôle emploi.

-Le Conseil Régional finance prioritairement les formations des personnes qui ne sont pas indemnisés par Pôle emploi. La Région est le principal financeur en Auvergne-Rhône- Alpes. La formation des jeunes de moins de 25 ans est prise en charge par le Conseil Régional, via les Missions Locales. Pôle emploi peut également être financeur si la personne est demandeur d’emploi.

 -L’Agefiph finance les formations des travailleurs handicapés. Pôle emploi et la Région peuvent également être financeurs.

QUELLE RÉMUNÉRATION ?

Le régime de rémunération dépend de la situation du demandeur d’emploi : s’il touche ou non l’Allocation de Retour à l’Emploi (ARE) au moment de l’entrée en formation ou le jour de son entrée en stage.

Vous êtes bénéficiaire de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) :

Durant votre formation, vous bénéficiez de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) du même montant que l’allocation chômage antérieure, dans la limite de vos droits. Si la date de fin de la formation se situe au-delà de la fin de vos droits à l’indemnisation, vous pouvez prétendre à une rémunération de fin de formation. Pour cela il faut que la formation permette d’acquérir une qualification reconnue et qu’elle conduise à un emploi pour lequel sont identifiées des difficultés de recrutement. 

Vous n’êtes pas bénéficiaire de l’allocation d’aide au retour à l’emploi :

si vous suivez une formation agréée par la région ou l’État, vous pouvez bénéficier d’une rémunération publique de stage. Le conseiller à l’emploi peut vous aider à vérifier le montant de cette rémunération, qui varie selon la date d’entrée en formation et le statut de la personne. 

Si vous suivez une formation prescrite par le conseiller dans le cadre de votre projet de retour à l’emploi, financée par Pôle emploi (Action de Formation Préalable au Recrutement - AFPR, Préparation Opérationnelle à l’emploi - POE, Action de Formation Collective - AFC, aide individuelle à la Formation - AIF), vous pouvez bénéficier d’une rémunération de formation Pôle emploi (RFPE).

LE FINANCEMENT DE MES FRAIS DE FORMATION ?

Dans la majorité des situations, le coût pédagogique est pris en charge. Cependant, en fonction des financeurs et de votre statut à la date d’entrée en formation, il est parfois demandé aux stagiaires une participation financière aux frais de formation. Renseignez-vous avant votre entrée en formation.

Dans le cas d’une formation agréée par la Région au titre de la rémunération des stagiaires, et selon la distance qui vous sépare de votre domicile au lieu de stage, des possibilités s’offrent à vous :

-L'AFPA offre une possibilité d'hébergement et de restauration (sous conditions) pour chaque stagiaire qui suit une action de formation (dans la limite des places disponibles).

-Accessible à certains demandeurs d’emploi (sous conditions), Illico Solidaire permet un accès à des tarifs préférentiels ou à la gratuité des transports avec une carte transport de la région Rhône-Alpes valable 1 an.